Le plastique des océans pour fabriquer des baskets vegan

Le plastique des océans pour fabriquer des baskets vegan

La production du plastique s’est intensifiée ces dernières décennies, car tout simplement il s’agit d’un matériau résistant, pas cher (bon marché) et très facile à produire. Sa durée de vie est bien longue. Le recyclage du plastique est réalisé aujourd’hui pour une partie non négligeable de déchets plastiques car on sait tous que le plastique ne se dégrade jamais totalement dans l’environnement mais il se fragmente en petites particules à peine visibles. Tous les ans, environ 8 millions de tonnes de déchets plastiques arrivent vers les océans. Le plastique représente jusqu’à 95% des déchets marins. L’omniprésence des déchets plastiques dans les océans est due à la forte production industrielle du plastique qui ne cesse d’augmenter ! En 2015, plus de 322 millions de tonnes de plastique ont été produites dans le monde.

Alors pourquoi ne pas penser à une solution qui sauve nos océans des déchets plastiques ? Utiliser le plastique dans les océans, le recycler et encourager l’industrie vegan ! Produire des baskets vegan avec les déchets plastiques est une merveilleuse idées pour sauver nos océans de la pollution plastique.

Dans cet article, vous allez mieux comprendre la pollution plastique dans les océans aujourd’hui et comment faire pour sauver les océans de cette pollution et aussi booster la production vegan. Le recyclage est donc d’une grande importance.

Avant de commencer, on aimerait vous fournir quelques informations sur les déchets aquatiques !

Qu’est-ce que c’est « Les déchets aquatiques » ?

Les déchets aquatiques sont nombreux : du plastique, du verre, du tissu ou encore du métal… Ces déchets aquatiques sont issus des activités humaines. Il s’agit d’un objet fabriqué et utilisé par les humains et jeté dans les milieux aquatiques comme les océans malheureusement. On peut répartir les déchets aquatiques en « Macro-déchets » (> 5mm) et « Micro-déchets » (< 5 mm).
Entre 1,2 et 2,4 millions de tonnes de déchets plastiques se déversent dans l’océan par les rivières tous les ans. En effet, les cours d’eau transportent plusieurs éléments (canettes, emballages alimentaires, mégots, etc.). En ville, les réseaux d’assainissement sont saturés et les eaux usées sont directement rejetées dans le milieu naturel. Sans oublier les déchets abandonnés sur les plages suite aux différentes activités d’aquaculture, de pêche et de transport maritime aussi.

Quels sont les impacts de ces déchets sur la vie aquatique ?

Plus de 693 espèces marines sont menacées par la pollution marine. 90% des oiseaux sont aussi sont également menacés. Il est urgent de prendre des mesures efficaces afin de réduire le flux de plastique entrant dans l’océan.

Ces déchets empêchent les animaux de se nourrir, de respirer aussi et provoquent inéluctablement la mort de beaucoup d'entre eux. Des milliers de poissons, des tortues, des oiseaux et des mammifères marins sont aussi menacés par ce qu’on appelle la pêche fantôme, c’est dû à l’oubli des filets de pêche ou leur abandon ! Les polluants comportent différents risques toxiques pour les animaux marins qui les ingèrent.

Journée mondiale de l’Océan 8 Juin 2021

Vous avez certainement entendu parler de la Journée mondiale de l’océan.
La Journée mondiale de l’océan, est célébrée pour rappeler toujours que les océans ont un rôle important dans notre subsistance. Les océans sont les poumons de notre planète. Les océans sont source d’oxygène, de nourriture et de médicaments et sont aussi essentiels pour la biosphère. Le public doit être sensibilisé. Mobilisons-nous alors pour la préservation de nos océans contre la pollution plastique ! La journée de l’océan rend hommage à la beauté et la richesse de ces éléments si primordiaux à notre subsistance.

La Journée Mondiale des Océans des Nations Unies, aura lieu virtuellement le 8 juin 2021, le thème est le suivant : « l’Océan : vie et moyen de subsistance ».

Vous pensez vous aussi à sauver l’océan ? Comment faire ?

Créer des baskets vegan avec le plastique des océans coule de source ! Plusieurs sont engagées dans la protection de l’environnement et surtout des fonds marins. Ainsi chez empreinte-vegan.com, on vous propose la marque ME.LAND et Naé Vegan Shoes qui fabrique certaines de leur baskets avec des bouteilles en plastique recyclé, certaines directement repêchées dans les océans.

Le recyclage du plastique est toujours une idée géniale, un produit pas difficile à produire et à confectionner. Il s’agit d’une innovation locale et engagée.

De la bouteille à la basket vegan

La récolte des déchets plastiques flottants en mer, puis le recyclage pour en faire des baskets vegan est une idée responsable élaborée par des personnes engagées. Les baskets vegan sont composées à plus de 90% de plastiques recyclés. De la semelle aux lacets et passant par le corps de la chaussure, tout est recyclé ! Pour confectionner une chaussure vegan, il faut 8 bouteilles en plastique.

Ces projets ont des impacts écologiques, économiques et aussi sociaux. Grâce à la récolte des déchets flottants, notre horizon marin devient de plus en plus propre et nous sauvons nos océans ainsi.

Le recyclage des bouteilles plastiques pour produire des baskets vegan

On peut réduire les bouteilles plastiques sous forme de granulés, et les retransformer en fibre et fil textile et donc aussi en tissu. Plusieurs marques choisissent ce procédé pour la fabrication des sneakers. Les bouteilles utilisées proviennent du ramassage des déchets plastiques dans les océans et la Mer Méditerranée aussi. On lutte ainsi contre la pollution marineet on crée des baskets vegan composées à 100% de polyester recyclé. Un bon nombre de marques utilisent cette technique pour l’industrie vegan également, écolo et responsable !

 

En conclusion, on peut dire que la préservation des océans des déchets plastiques est d’une grande importance pour notre subsistance. Les oiseaux et les poissons et les différents animaux ont besoin d'un milieu sans déchets plastiques pour survivre et ainsi assurer l’équilibre naturel. Le recyclage du plastique versé dans les océans est une idée qui permet d’encourager la culture vegan et de devenir responsable, car après tout il faut penser aux futures générations, qui auront besoin de vivre dans un milieu sain en évitant la grande pollution due aux déchets aquatiques.

Tous les commentaires

Laisser une réponse